mercredi 30 novembre 2011

SCOOP : l'interview de Lucien Harinordoquy

Vous savez tous que hier soir, lors du derby basque Biarritz-Bayonne, un personnage en civil est entré sur le terrain pour se mêler à la bagarre entre Jean-Jo Marmouyet et Imanol Harinordoquy.... nous avons tous été surpris ce matin de découvrir que ce monsieur grisonnant à lunettes n'était autre que le papa d'Imanol, négociant en bestiaux de son état.
Fort de ma bonne introduction dans ce milieu de maquignons, j'ai pu joindre ce monsieur et l'interviewer, ce qu'aucun journal n'a pu encore faire.


Lucien Harinordoquy pourquoi êtes vous rentré sur le terrain hier soir ?

Eh bé, pour défendre le petit !


Le petit, mais votre fils Imanol est une force de la Nature, un joueur impressionnant, que tout le monde craint sur un terrain, que tous les autres pays nous envient !

Eh bé, ça c'est vous qui le dites, Imanol, il a toujours été fragile, c'est le plus malingre de mes enfants qui déjà ne sont pas bien gros, une fois il a eu la varicelle, j'ai cru qu'on allé le perdre. Heureusement, je lui fait mangé un placenta frais et il a guéri.

1m92, 110 kg de muscle, un courage de folie, une hargne de gladiateur, c'est fragile pour vous ?

Eh bé, oui il est faible mon Manolinet.... je vous ai raconté la fois où il avait eu les oreillons ?
De toutes façons, la malédiction qu'on a chez les Harinordoquy c'est qu'on peut pas se reproduire entre nous, et à chaque génération les enfants sont plus petits, moins costauds, plus souffreteux.

Bien.... mais vous n'avez pas eu honte de pénétrer sur un terrain de la sorte, de vous tourner en ridicule, de gêner votre fils, d'être condamné pour ce hooliganisme ?

Si.... très honte, j'ai été nul....

Alors pourquoi l'avoir fait ?

Et bé..... j'ose pas vous le dire...

Allons, allons, je suis journaliste, donc ça veut dire que je ne trahirai pas vos propos et que je ne les divulguerais pas, allez en "off" dites moi pourquoi....

Et bé..... c'est à cause de Papa !

Papa ? votre père ?

Oui..... il était avec moi dans les tribunes.

Et alors ?

Alors il m'a dit : " le petit se bat, si tu ne vas l'aider je t'en colle une devant tout le monde !"

Et ici la video.








PS : Allez je comprends et je pardonne ce geste de Papa, qui m'a fait surtout rire, pour en savoir plus sur les Harinordoquy père et fils allez

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil