lundi 9 novembre 2009

Vendredi, j'y serai

Et oui, je suis invité à Toulouse pour voir le match entre la glorieuse équipe de France et les non moins glorieux champions du Monde (et meilleure équipe du Monde, officielle et officieuse).

J'attends la composition de l'équipe des sudafs pour vous annoncer quels sont les duels que je vais suivre...

Je ne suis pas trop mal satisfait de la composition française, quoique les entraineurs ont peut être un peu trop privilégié une équipe de costauds, alors que face aux Boers, ce qui se prononce bour (comme bourrins) on ne peut jamais tenir le défi physico physique. Les bons résultats que la France a fait face à cette équipe, c'est plus sur la technique, de la mêlée qui est souvent plus une affaire de technique qu'une question de poids (contrairement à ce que croient les anglais), dans le jeu des arrières, dans le jeu de soutien de nos avants, etc etc...

Bon l'équipe ne me déplait pas, Barcella et Mas, ce qu'il y a de mieux et de plus complémentaires comme pilards. Servat et Swarzy sont équivalents au talon. En deuxième barre, j'aurai peut être préféré le Papé avec Nallet mais Millo c'est aussi du costaud.
Les 4 de la troisième ligne me vont bien, le retour de Bonnaire me fait plaisir.
A la charnière, je suis inquiet pour le petit Parra (qui est remplaçant), sa blessure l'a brisée et son bourreau se retrouve sélectionné en équipe d'Angleterre... pour services rendus ?
En 10, le magnificient viet est capable du meilleur, espérons qu'il nous le fasse. David en centre, ça me fait plaisir, un peu de sang polynésien, il n'y a que ça de vrai pour faire du beau jeu.
Je regrette un peu Médard à la place d'un de ses deux compère toulousains, et enfin Traille mon chouchou à l'arrière...

Bon seul soucis, les bourrinos d'en face, cela fait des mois qu'ils ne se sont plus quittés et nos vaillants coqs ils ont eu à peine une semaine !!!!

2 commentaires:

À 11 novembre 2009 à 02:16 , Anonymous Anonyme a dit...

Le problème, camarade, c'est que ces bourrins sont devenus des super-bourrins et des super-coureurs (y z'ont un pilier droit noir de peau qui court comme Lomu, mais démolit les mêlées comme un néo-zed d'antan), un troisième ligne qui a un poumon de plus que Ouedraogo et Dusautoir réunis et des trois-quarts qui savent envoyer la balle à l'aile (où il y a de sacrés gazelles).
Heureusement qu'en général, ils se donnent 10 minutes de temps en temps pour se regarder jouer sur l'écran du stade. C'est là qu'il faut passer.
Ca se passe à Toulouse où le public est plus chaud et connaisseur qu'au Stade de France, mais plus restreint aussi (fallait pas que les rugbymen abîment les brins d'herbe du Stade pour que nos ridicules manchots puissent se faire admirer la semaine prochaine !). France-AfSud, ça mérite quand même 80000 spectateurs, non ?
Bernardo

 
À 11 novembre 2009 à 12:33 , Blogger Jean-Vital de Monléon a dit...

Ouais mais moi je vais encourager comme 40000 pour faire le compte...

 

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil