dimanche 24 mai 2009

Mauvaise foi, oui mais pas tant qu'eux

Vendredi, j'ai regardé en direct sur France 4 le match entre Bourgoin et Northampton pour la finale de la petite coupe d'Europe.
Eh ben ça m'a pas fait rire !
Ce qui ne connaisse rien au rugby peuvent penser il exagère, les anglais ne sont pas comme çà... meuh non. 
Et ben ils sont comme ça et si vous avez le moindre doute, que vous pensez que j'exagère, regardez ce match, et il est clair qu'il y a deux poids deux mesures.
Il y a quelques années, on a cru que cela allait mieux que les anglo-saxons commençaient à accepter que d'autre eux pouvaient briller voir même être meilleurs qu'eux dans ce beau sport qu'ils n'ont pas complètement inventés (eh oh, la soule c'est quoi ?). On voyait apparaitre quelques arbitres équitables, qui favorisaient le beau jeu, Alain Rolland bien sûr, mais aussi Mr White (un anglais, si, si).
Mais là c'est clair que le but principal est de virer les français et ils ont beau être meilleur, il faut être mille fois plus fort pour pouvoir battre des brits. Pour la coupe d'Europe cette année, la consigne était simple : "éliminer les français". J'ai déjà parlé du traitement dont les clubs français ont été traités dans la grande coupe. Dans la petite, personne n'attendait Bourgoin, pensant qu'ils feraient l'impasse. Manque de pôt à Londres les petits gars du Dauphiné mettent minable, mais vraiment minable le deuxième meilleur club anglais, malgré l'arbitre qui à la fin du temps réglementaire, alors que Bourgoin a 12 points d'avance que la sirène à sonner fait jouer 10 minutes de plus.
En demi-finale manque de pôt encore, cela a lieu à Bourgoin et Worcester n'a pas le niveau, sa mêlée se fait laminer. Et Bourgoin est en finale....
L'organisation english va montrer son efficacité, on ne peut rien leur dire, leur deux esclaves français (Lux et Lapasset leur permettent tout). D'abord, la finale a eu lieu en Angleterre depuis 7 ans de suite, il semble évident qu'elle aura lieu en France, meuh non ! On fait juste croire que c'est un beau cadeau de la faire à Londres plutôt que dans le Nord du pays. Pour faire venir des supporters de loin, tout le monde pense qu'elle aura lieu dans la journée du samedi, meuh non le vendredi soir !
Et on va choisir un bon arbitre expérimenté qui parle le français, meuh non, on en choisit un mauvais, aveugle, et on le terrorise pendant une semaine tu ne regarderas que les berjalliens compris. Les anglais ont le droit de garder le balle jusqu'à 30 secondes à terre (ils l'ont fait), ils doivent gagner toutes les mêlées même s'ils sont nuls (ils l'ont fait). Cette mêlée de nuls s'est pris 10 mètres en marche arrière sur la seule que l'arbitre a laissé jouer. Et quand ils se relevaient brisé par la pression, c'était soit disant la faute des français. On nous parlait de 150 kg et des 2m du pilier tongien, je n'i vu que le mètre 75 roublard de Tchougong quelle joueur celui-là, il détruit tout en mêlée et toujours le premier en défense.

Mais le plus scandaleux c'est en terme de violence, les berjalliens ont parlé de fourchettes de coups de genoux, on les croit. Quand on a vu que le placage le plus bas qu'ils ont fait était au niveau de la 5° cervicale, placage qui aurait envoyé n'importe quel français a être radié à vie !
Quand on voit, le talonneur virer Boyet en le retournant par le cou, sous les yeux de l'arbitre, qui ne pipe pas, on ne peut que pleurer.

Le pire est à venir.
Le deuxième ligne entré à la mi-temps massacre Parra (privé de rugby pour un moment, de tournée). Très courageux ce Lawes, il fonce sur un joueur qui fait 50kg et un mètre de moins que lui quand il n'a plus la balle, quand il est relâché, regarde ailleurs. Rien les trois arbitres n'ont rien vu parait-il... Deux minutes après quand Genevois un mec déjà plus de son gabarit  lui règle son compte d'une manière franche et les yeux dans les yeux là les arbitres le voit, carton rouge pour le français bien sûr !
Une minute à peine après ce Lawes, encore descend Anthony Forest 90 cm et 40 kg d emoins que lui, en le plaquant contre des balustrades, alors que celui-ci à déjà quitté les imites du terrain depuis une minute. Là l'arbitre le voit, tout le monde pense qu'il va se prendre un rouge, non il est réprimandé.

Bourgoin a cité ce sale enfoiré, mais je vous le parie, il ne va rien prendre... où alors 5 jours maintenant que la saison est finie... et c'est Lux et Lapasset avec leurs balais et leurs aspirateurs bien placés qui viendront nous présenter cela comme un grand respect de la art de nos amis anglais.... 

Dégoûté !

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil